Tout ce que vous devez savoir sur l’estimation immobilière

Partager sur :

Fixer la réelle valeur marchande d’un bien est l’une des conditions importantes pour réussir un projet de vente immobilière. Première étape du processus de la transaction, l’estimation immobilière va conditionner le bon positionnement du logement sur le marché. Plus elle est précise, plus le bien est en bonne position. Retour sur ce procédé incontournable avant la mise en vente d’une maison ou d’un appartement.

L’estimation immobilière en quelques mots

L’estimation immobilière est une méthode visant à déterminer le juste prix d’un bien pour le mettre en vente. Les maisons, les appartements, les immeubles, les terrains et les parkings sont concernés. Cette opération permet de fixer la réelle valeur marchande d’un bien, sans le sous-estimer, ni le surestimer. Elle assure ainsi un compromis entre le tarif demandé par le vendeur et celui voulu par l’acquéreur. Vous l’aurez compris, une propriété correctement évaluée trouve souvent preneur dans les meilleurs délais possibles. 

Comment se déroule une estimation immobilière ?

Il faut souligner que cette opération doit être réalisée par un professionnel, à l’instar d’un agent immobilier. En plus d’effectuer une étude comparative du marché afin de déterminer le « prix le plus juste », ce dernier va se déplacer sur les lieux pour analyser différents critères :

•    L’emplacement du bien, 
•    Son environnement direct,
•    La réputation du quartier et la présence ou non de zones commerciales,
•    Les dispositions techniques de la maison ou de l’appartement, ses caractéristiques, ses qualités et ses défauts,
•    L’équilibre entre l’offre et la demande, etc.

L’estimation immobilière est généralement gratuite si vous confiez le mandat de vente à l’agent immobilier qui l’a réalisé.